Comme toute discipline corporelle, le massage bien-être peut présenter un risque dans certaines situations, notamment pathologiques. Il sera donc contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Fièvre et/ou grande fatigue anormale
  • Maladies infectieuses : grippe, rougeole….
  • Maladies métaboliques graves : cancer, insuffisance rénale et hépatique, maladie cardio-vasculaire, port de pacemaker…
  • Artériosclérose
  • Hypertension
  • Phlébites, varices, ischémie, hémophilie
  • Diabète
  • Maladies nerveuses sévères
  • Grossesse (3 premiers mois)
  • Verrues plantaires et maladies de peau contagieuse (pied d’athlète...)
  • Éviter les massages en cas de menstruation car le flux peut être plus abondant du fait de la redynamisation de la circulation sanguine
  • Fracture, entorse, déchirure ou foulure récente
  • Intervention chirurgicale récente (moins de 3 mois)
  • Plaies ou cicatrices récentes
  • Maladies relatives aux os ou au squelette
  • Digestion
  • Maux de dos importants...

Ces informations n'étant ni complètes, ni exhaustives il vous appartient de procéder à toutes les vérifications nécessaires sous votre entière responsabilité et de les utiliser à vos risques. Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. En cas de doute sur les contre-indications d'un massage bien-être, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant. Un accord médical préalable pourra également être demandé par le masseur. Les massages proposés ici n’ont pas de but thérapeutique et ont vocation uniquement au bien-être et à la détente.